Tout savoir sur le régime sans résidus : Guide et Avis

Le régime à faible teneur en résidus n’est pas destiné à vous aider à perdre du poids. Il est plutôt censé vous aider à guérir votre intestin.

Le mot « résidu » désigne ici les aliments non digérés qui constituent la majeure partie des selles. Par conséquent, l’objectif d’un régime à faible teneur en résidus est de réduire la taille et la fréquence de vos selles.

Les médecins prescrivent souvent un régime alimentaire à faible teneur en résidus pour les personnes souffrant de problèmes digestifs tels que les maladies inflammatoires de l’intestin (MII), la maladie de Crohn et les colites. Mais des recherches récentes remettent en question l’utilité de cette approche.

Voici ce que vous devez savoir sur les régimes à faible teneur en résidus.

Que faut-il manger lors d’un régime sans résidus ?

Les aliments à faible teneur en résidus sont généralement bien cuits afin qu’ils se décomposent facilement dans votre corps. Voici une liste des choses à faire et à ne pas faire pour le régime à faible teneur en résidus selon le programme de contrôle des intestins de l’université du Michigan.

Aliments autorisés :

Les liquides : Liquides clairs et bouillons ou jus de fruits et légumes filtrés
Les céréales : pain blanc, biscottes, le riz blanc et les pâtes
Fruits et légumes : Fruits et légumes en conserve ou cuits et jus de fruits et légumes

Et en fonction de vos besoins spécifiques, vous pouvez également être en mesure de manger :

Viande et protéines : Oeufs, poissons cuits, et viande hachée bien cuite – il peut s’agir de boeuf, d’agneau, de porc ou de volaille
Produits Laitiers : Yogourt, fromage blanc

Aliments non autorisés :

Céréales : Pain complet, riz brun, riz sauvage, sarrasin, pain de maïs, pain ou céréales avec des noix ou des graines
Fruits et légumes : Fruits et légumes crus, jus de pruneau, noix de coco, fruits secs, toutes les baies, brocolis, choux de Bruxelles, maïs et haricots cuits
Viande et protéines : Légumineuses, noix, graines et viandes fibreuses avec cartilage
Produits laitiers : fromages
Desserts : confitures et autres fruits

Faible teneur en résidus vs faible teneur en fibres

Dans le cadre d’un régime à faible teneur en résidus, il est recommandé de ne pas consommer plus de 10 à 15 grammes de fibres par jour. À titre de comparaison, les recommandations sanitaires préconisent 25 à 38 grammes de fibres par jour.

En raison de la faible consommation de fibres, les gens utilisent souvent indifféremment le régime à faible teneur en résidus et le régime à faible teneur en fibres. Mais elles ne sont pas synonymes.

Les régimes à faible teneur en fibres visent uniquement à éliminer les aliments riches en fibres. Alors que les régimes à faible teneur en résidus visent à réduire les fibres et aussi à supprimer tout ce qui fait fonctionner votre transit intestinal, ce qui, pour certaines personnes, peut inclure des aliments à faible teneur en fibres comme la viande et les produits laitiers.

Quoi qu’il en soit, les régimes à faible teneur en résidus et en fibres ont pour but de solliciter le moins possible votre appareil digestif. Les aliments que vous consommez dans le cadre de l’un ou l’autre de ces régimes, comme le riz blanc, les légumes cuits et le poisson, doivent se déplacer lentement dans votre tube digestif.

Cette lenteur signifie généralement moins de déchets, moins de selles et moins de crampes, de ballonnements et de gaz.

Le régime sans résidus peut aider à lutter contre les maladies intestinales

Le régime sans résidus est un plan à court terme pour donner à votre système digestif un répit dans la décomposition des aliments difficiles à digérer. Dans la plupart des cas, il n’est pas recommandé de le suivre tout au long de la vie.

La clinique Mayo recommande de ne suivre le régime pauvre en fibres qu’aussi longtemps que vous avez des symptômes comme la diarrhée. Une fois que vos symptômes se sont améliorés, vous pouvez commencer à réintroduire lentement des fibres dans votre alimentation.

Cependant, les recherches sont partagées quant à savoir si un régime pauvre en fibres est vraiment utile pour tous les types d’affections inflammatoires.

Par exemple, une étude publiée dans Clinical Gastroenterology and Hepatology en 2016, a montré que chez les patients en rémission, éviter les fibres était lié à un risque accru de poussées chez les personnes atteintes de la maladie de Crohn.

En outre, un avis sur 23 études, publié dans Inflammatory Bowel Disease en 2014, a révélé que globalement, il n’y a pas de preuves pour soutenir la restriction des fibres dans le traitement des MICI.

D’autres études ont obtenu des résultats similaires, suggérant que les régimes alimentaires qui éliminent certains aliments comme le gluten ou les légumineuses sont plus efficaces contre les MICI qu’un régime pauvre en fibres.

Le régime sans résidus et la préparation des procédures gastro-intestinales

Si vous avez déjà subi une coloscopie et que vous redoutez la préparation, le régime à faible teneur en résidus pourrait vous aider à atténuer certains malaises. Traditionnellement, on dit aux patients qui subissent une intervention gastro-intestinale qu’ils doivent s’en tenir à un régime liquide clair la veille.

Mais un certain nombre d’études ont montré qu’un régime à faible teneur en résidus peut être tout aussi efficace pour la préparation du côlon tout en améliorant considérablement la satisfaction du patient. Si vous devez subir une intervention gastro-intestinale, demandez à votre médecin si vous pouvez remplacer l’eau et le bouillon par d’autres solutions de remplissage à faible teneur en résidus.

Un régime alimentaire quotidien sans résidus

Le petit déjeuner :

  • Céréales raffinées comme la crème de blé
  • Oeufs
  • Jus de fruits ou eau claire

Déjeuner :

  • Sandwich au poulet grillé sur un pain blanc
  • Salade de laitue, betteraves cuites et huile d’olive

Des snacks :

  • Yogourt
  • Bretzels

Dîner :

  • Saumon au four
  • Légumes cuits comme les épinards, les haricots verts et les carottes
  • Pomme de terre au four sans la peau avec une cuillerée de crème aigre

Les régimes alimentaires sans fibres ne sont pas faits pour durer

Le régime à faible teneur en résidus n’est pas le seul régime qui peut aider à soulager les symptômes gastro-intestinaux. Les autres régimes suivants peuvent être utilisés pour aider à contrôler la diarrhée à court terme, mais aucun d’entre eux n’est une solution à long terme.

  • Le régime BRAT (bananes, riz, compote de pommes et toasts) est destiné à aider l’organisme à se remettre de symptômes tels que les vomissements et la diarrhée, généralement dus à une gastroentérite. Comme il est très restrictif, vous ne devez le suivre que pendant un à deux jours.
  • Le régime pauvre en FODMAP (fermentescibles, oligo, disaccharides et polyols) limite certains types d’hydrates de carbone qui peuvent provoquer des symptômes gastro comme les gaz, les ballonnements et la diarrhée.
    Toutefois, ce régime est utilisé davantage comme un outil de diagnostic que comme un plan de repas à long terme. Le régime FODMAP à faible teneur en glucides n’est recommandé que pour une courte période afin de déterminer quels aliments sont des aliments déclencheurs.

Attention un régime restrictif comme le régime à faible teneur en résidus peut entraîner des carences en vitamines ou en protéines. Pour la plupart des patients, ils sont capables de passer à un régime normal au fil du temps.

C’est pourquoi vous devriez consulter un diététicien agréé avant de commencer l’un de ces régimes, y compris le régime à faible teneur en résidus.

Laisser un commentaire